5 plantes pour assainir nos intérieurs

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Même parfaitement entretenu, notre intérieur regorge bien souvent de polluants : formaldéhyde, ammoniac, hydrocarbures ou solvants organiques… Si une aération régulière est recommandée, certaines plantes ont la capacité d’épurer l’air : c’est ce qu’on appelle la bioépuration.

COMMENT CELA FONCTIONNE ?

Ce procédé repose sur l’échange gazeux. Les feuilles absorbent les polluants pour les filtrer et les digérer. Les racines se chargent ensuite de les transformer en produits organiques totalement sains qui servent à alimenter la plante. Cette assimilation se fait via un processus de transpiration : la plante émet de l’oxygène sous forme de vapeur d’eau. Plus la plante produit d’humidité, plus elle absorbe les polluants.

Mises en avant depuis plus de 20 ans par le Dr William Wolverton (spécialiste des sciences de l’environnement à la NASA), certaines plantes sont de véritables agents de dépollution de notre intérieur. Mais attention, à chaque plante ses solvants : c’est l’action complémentaire de plusieurs d’entre elles qui permettra une action dépolluante plus large dans un logement.

Découvrez ci-dessous notre sélection de 5 plantes réputées pour leur capacité à purifier l’air que l’on respire à la maison.

Philodendron

Originaire d’Amérique tropicale, la beauté de ses feuilles morcelées est appréciée dans les intérieurs. Cette plante absorbe particulièrement le PCP (Pentachlorophénol), substance reconnue comme étant cancérigène. Cette plante doit cependant être évitée si vous avez des enfants ou des animaux domestiques car elle est toxique.

Aglaonema

Capable de s’épanouir même avec peu d’exposition à la lumière, cette plante reste redoutable pour lutter contre le benzène, le xylène et le formadéhyde. On retrouve ces substances toxiques entre autres dans les colles, vernis ou la fumée de cigarette. Toxique, il faut éviter d’introduire cette plante dans une habitation avec enfants ou animaux domestiques.

Azalée

L’une des plantes fleuries ayant un grand pouvoir dépolluant. Si elle apprécie l’humidité d’une salle de bains, elle craint les excès de chaleur. Elle se montrera particulièrement efficace pour absorber formaldéhyde, ammoniac ou encore xylène. 
Bon à savoir : l’azalée supporte bien les lieux enfumés.

Chlorophytum comosum

Appelée également phalangère ou plante araignée, elle est très populaire car l’une des plus efficaces pour l’oxygénation des pièces. Sa petite taille convient parfaitement à tout type de logement. Elle est particulièrement absorbeuse de solvants et de monoxyde de carbone.

Palmier

Cette plante est idéale après des travaux de peinture car particulièrement friande de xylène. Au-delà de son aspect esthétique qui s’intègre dans toutes les décorations, elle s’acclimate bien dans les pièces sombres et se montre efficace contre les produits volatiles.