Grandes villes à la recherche d’un peu de verdure

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Ce n’est plus un secret : nous manquons cruellement de verdure dans nos grandes villes. Et nous ne parlons pas seulement de quelques pots de fleurs disséminés à travers le béton, nous parlons de réels poumons verts. Pour préserver la biodiversité, la ville est devenue un enjeu important. De plus en plus de projets voient le jour pour ramener un petit bout de campagne en ville. Et c’est tant mieux !

VILLE + NATURE = JARDINS POTAGERS 

La ville de Nantes a décidé de transformer ses espaces verts en jardins potagers. Une belle initiative et une riche idée qui a germé durant le confinement. Résultats : 25 tonnes de légumes récoltés et redistribués à des personnes dans le besoin. “Paysages nourriciers”, c’est le nom du projet qui a vu le jour grâce aux équipes espaces verts de la ville de Nantes. En collaboration avec la maire de Nantes, Johanna Rolland, le projet a vu le jour dans un contexte particulier où la précarité alimentaire allait devenir un problème. Les associations Nantaises ont pu alors redistribuer des légumes tout frais venu du coeur de leur ville aux plus démunis. Solidarité et jardins potagers en ville, on ne peut qu’encourager ce genre de projet.  

RAMENONS LA NATURE EN VILLE

Que ce soit dans les copropriétés ou dans l’espace public, la nature doit trouver sa place dans nos allées bétonnées. En Normandie, les municipalités de plusieurs villes encouragent et soutiennent les habitants à végétaliser eux-mêmes les espaces publics. Dans les communes normandes nous avons vu apparaître des murs végétaux, des jardins de plantes aromatiques, des haricots verts… Une belle façon d’impliquer le collectif dans la création de leur lieu de vie. 

Nos habitants de Faubourg 94 à Ivry-sur-Seine ont également enfilé leur salopette de jardinier pour cultiver au pied de leur immeuble un jardin partagé. Une expérience entre voisins qui va voir le jour dans de nombreuses copropriétés FaciliCiti en 2021. De beaux projets à l’horizon !

NOURRISSONS NOTRE NATURE EN VILLE 

Depuis quelques années, nous voyons fleurir dans nos centres villes des points d’apport volontaire de compost. Dans nos résidences, nous mettons également en place des systèmes de compost avec des bacs partagés.

Mais savez-vous quoi mettre réellement au compost ? Ces points d’apport volontaire peuvent volontiers manger vos déchets alimentaires et les feuilles mortes de votre jardin. Vous pouvez y mettre vos coquilles d’œuf, le marc de votre café, les épluchures des fruits et légumes… Etc. Voir la liste complète sur le site Data Gouv. Renseignez-vous auprès de l’organisation qui s’occupe des points de compost pour une petite formation 100% écolo. 

Enfin vous l’aurez compris, ON VEUT PLUS DE VERT. La nature en ville ne devrait pas être une tendance mais un réel besoin ! Et vous, vous faites quoi pour ramener la verdure en ville ?