Les challenges de l’été autour du recyclage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Les vacances s’achèvent, l’occasion de dresser un bilan des défis écolos que vous avez pu suivre sur les réseaux sociaux tout au long de l’été. Ramassage des déchets et des mégots, nettoyage des quartiers : les internautes se sont montrés particulièrement efficaces en cette période estivale.

Le #TrashtagChallenge, la vague de nettoyage des lieux publics

Parmi les premiers défis recyclage de l’été, le #TrastagChallenge est probablement celui qui a ouvert la voie. Ce hashtag a été lancé sur les réseaux sociaux peu avant les vacances d’été, et a été très suivi par de nombreux internautes. L’objectif de ce défi est pour le moins utile, puisqu’il consiste à ramasser un maximum de déchets dans un lieu choisi, et de partager ensuite ses efforts sur les réseaux sociaux. Nous avons donc pu constater la grande quantité de détritus ramassés par les nombreux internautes qui ont relevé le défi dans des lieux aussi que variés que les rues, les forêts, les plages.

Notons que ce challenge avait initialement été lancé en 2015 mais n’avait pas rencontré un franc succès à l’époque. Il faut croire que la prise de conscience collective de ces derniers mois au sujet des déchets, du recyclage et des enjeux environnementaux a touché un plus grand nombre d’internautes cette année, en particulier chez les plus jeunes générations.

Le #CleanChallenge, le défi des jeunes qui nettoient les quartiers

Autre défi initié sur les réseaux sociaux et ayant rencontré un franc succès : le #CleanChallenge qui encourage les internautes à nettoyer leur cité de fond en comble. Initié sous le slogan « Ma cité va briller » par des jeunes de Garges-lès-Gonesse, dans le Val d’Oise, début août, ce défi a incité les habitants d’autres villes à en faire de même pour leurs quartiers. De nombreuses personnes se sont ainsi mobilisées dans leur cité pour ramasser les déchets en tous genres qui jonchaient le sol : emballages alimentaires, bouteilles en plastique, mégots, sacs en plastique, etc. L’objectif de ce défi était non seulement d’afficher les résultats de ce grand ménage mais également de mettre au défi d’autres cités pour qu’elles en fassent de même. La fondatrice d’Espoir et Création, l’association a l’origine de cette initiative, a expliqué reprendre les codes des challenges lancés régulièrement sur les réseaux sociaux pour inciter le plus grand nombre. Défi relevé haut la main, puisque d’autres cités n’ont pas tardé à suivre la tendance, à l’instar de la cité des Indes à Satrouville, dans les Yvelines, mais aussi des cités de Roubaix, de Bordeaux, du Loiret, de Nice et de Saint-Etienne notamment.

Bon à savoir

Peu avant l’été, un défi avait été lancé : le #FliptForGood, qui consiste à jeter sa bouteille en plastique dans la bonne poubelle.

Le #FillTheBottle pour débarrasser les villes des mégots de cigarette

Enfin, les réseaux sociaux ont fini par déclarer la guerre aux mégots de cigarette dont le sol de la plupart des villes est maculé. Depuis quelques semaines, de nombreux internautes ont ainsi pris le problème à bras le corps en relevant le #FillTheBottle challenge. Le principe ? s’équiper d’une bouteille en plastique la plupart du temps, et ramasser un maximum de mégots jetés par les fumeurs sur le sol. Les internautes postent ensuite le résultat sur les réseaux sociaux, ce qui permet de se rendre compte de l’ampleur du phénomène, mais également de la grande motivation des participants. Ce défi est en effet devenu viral en quelques jours à peine, et s’est répandu à l’échelle de la France entière. Les internautes ont ainsi commencé à remplir des bouteilles de mégots dans les rues, dans les parcs, mais également sur les plages ! Avec les résultats de leurs ramassages, les internautes précisent également combien de temps il leur a fallu pour remplir leur bouteille : certaines ont été remplies en une journée, en 1h30 ou parfois en 20 minutes seulement. Là encore, nous pouvons remercier les réseaux sociaux et ses défis utiles.