Mobilité douce en ville : se déplacer mais pas n’importe comment

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Depuis quelques années, la voiture n’est plus la star de nos déplacements, on la délaisse un peu plus dans nos garages et c’est tant mieux ! Entre vélo, trottinette, transports en commun, ce n’est pas les alternatives qui manquent. Après le tout est de faire cohabiter tout ce petit monde. La mobilité douce demande une certaine rigueur et un certain respect entre les usagers. il faut également réfléchir différemment lors de la construction de nos espaces de vie. 

Cohabitation mouvementée en ville

Notre façon de se déplacer dans la ville a beaucoup évolué, il faut donc composer avec tous les moyens de transport pour circuler tranquillement dans nos grandes métropoles. Une trottinette laissée en plein milieu d’un trottoir qui empêche une maman de passer avec sa poussette, le vélo qui grille les feux rouges et qui ne laisse pas traverser les piétons, les retards des transports en commun… 

À vrai dire, c’est parfois une belle cacophonie dans nos villes ! Mais les choses avancent et vont parfois dans le bon sens.

À la suite du confinement, une période extraordinaire, nos centres-villes se sont transformés pour laisser plus de place aux vélos, des routes devenues pistes cyclables voient le jour. Encourager les individus à ne pas prendre leur voiture, c’est l’une des problématiques des métropoles. 

Alors avec un peu de diplomatie entre usagers et la ville sans voiture a un bel avenir ! 

Les livraisons en douceur 

Nos colis ont eux aussi des envies de douceur et souhaitent arriver chez nous sans polluer (oui, oui nos colis ont un petit coeur). De plus en plus de systèmes de livraison se mettent en place pour proposer une nouvelle manière de livrer. Que ce soit à vélo, à pied, avec des véhicules électriques, en groupant les livraisons, la livraison se met au vert et c’est une bonne nouvelle. 

Et nos copropriétés dans tout ça ? 

Les copropriétés doivent elles aussi se mettre à la page dans notre façon de nous déplacer. FaciliCiti accompagne les copropriétaires achetant dans le neuf pour construire une résidence sur-mesure qui leur ressemble. Nous avons remarqué, que de plus en plus, l’aspect vélo et mobilité douce ressortait lors de nos ateliers collaboratifs. Les copropriétaires souhaitent un local vélo plus accessible. Nous rivalisons alors d’astuces pour rendre cela possible en changeant par exemple la destination de local technique prévu côté rue. Nous repensons avec eux les halls et leur praticité, “mon vélo passe-t-il dans le hall ? Dans la porte ?”. Tout pour éviter de vous contorsionner en arrivant chez vous.  Nous réfléchissons également à la mise en place d’un espace de réparation de vélo au sein de la résidence. 

Réfléchir à la ville de demain c’est également la mission de FaciliCiti, vous accompagner dans vos résidences mais également dans vos quartiers. Mobilité douce, bien vivre ensemble, de beaux sujets pour la suite.