Pour se déplacer dans son quartier, fini la voiture !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Depuis plusieurs années, on assiste à davantage d’initiatives visant à réduire notre empreinte carbone. L’une de ces initiatives consiste tout simplement à cesser de se déplacer en voiture, et de privilégier des moyens de transport plus doux, qui permettent également de réaliser des économies.

QUELLES ALTERNATIVES À LA VOITURE ?

Pour réaliser de courts trajets, la voiture n’est pas la solution appropriée, et de plus en plus de municipalités et de citadins s’en rendent compte. C’est pourquoi l’offre de transports alternatifs se dynamise de plus en plus, notamment avec le déploiement du métro, du bus (parfois électrique), du tramway, du RER, mais également les parcs à vélos et les aires de co et de court-voiturage, comme c’est le cas à Paris.

Des startups mettent également leur pierre à l’édifice, en lançant des applications de rencontre entre conducteurs et usagers, mais également des applications permettant de calculer son temps de trajet en transports en commun, ou d’autres qui permettent de trouver un vélo à proximité, etc. En Ile-de-France par exemple, vous pouvez vous tourner vers l’application Vianavigo, qui vous guide vers le moyen de transport le plus rapide et le plus efficace. Regroupant les informations de 74 entreprises de transports, cette application vous permet d’optimiser votre itinéraire en vous proposant plusieurs parcours différents et une carte interactive qui signale les fortes affluences ou les perturbations liées aux travaux par exemple. Pour gagner encore plus de temps, toujours sans voiture, vous pouvez enregistrer vos trajets favoris, comme le trajet depuis votre domicile vers votre lieu de travail, les professionnels de santé, les restaurants et bars que vous fréquentez, etc.

Et pour les trajets très courts, vous pouvez simplement opter pour la marche à pied, le vélo ou encore la trottinette. Depuis quelques mois, on voit ainsi fleurir des parcs à trottinettes dans plusieurs grandes villes, comme Marseille.

Bon à savoir

30% des déplacements se font à vélo à Copenhague, contre 5% à Paris.

QUELS AVANTAGES À VIVRE SANS VOITURE ?

Se passer de la voiture sur certains trajets présente un certain nombre d’avantages :

  • Cela permet en premier lieu de réduire les problèmes de trafic routier, et de limiter ainsi le risque d’accidents de la route ainsi que d’améliorer la qualité de vie des habitants, en réduisant aussi les nuisances sonores et la pollution.
  • Laisser la voiture au garage vous encourage également à pratiquer une activité physique, puisque vous marchez davantage. Pratiqués régulièrement, le vélo ou la trottinette auront également des effets bénéfiques sur votre santé.
  • Réduire le recours à la voiture permet également de récupérer des places de stationnement, afin d’y aménager des parcs et des espaces verts par exemple. De plus, ce gain de place permet également d’aménager davantage de pistes cyclables ou des zones piétonnes.
  • Vous réalisez des économies non négligeables, puisque le budget moyen d’une voiture tourne autour de 6 000 € par an. En renonçant à la voiture au maximum, vous économisez au moins sur le prix du carburant, et sur les frais d’entretien de la voiture.
  • Là où il y a moins de voiture, il y a plus de commerces, et surtout, les commerces sont plus fréquentés. Cela permet donc de dynamiser les centres-villes, et de favoriser le lien social entre les habitants et les commerçants.
  • Enfin, l’environnement est impacté par le trafic routier toujours plus dense, qui est également le premier facteur de pollution en ville. En réduisant les trajets en voiture, on réduit également le taux de particules fines, et on préserve la santé de tous.