Que faire si mon syndic démissionne ?

changer de copro

Votre syndic vous lache ? On est là pour vous

Remplissez le formulaire ci dessous et on vous contacte tout de suite 👇

Champs obligatoires

La démission d’un syndic de copro, ça n’arrive pas tous les jours. 
En temps normal, c’est les propriétaires qui souhaitent mettre une mise en concurrence afin de pouvoir changer de syndic de copro. 

Mais pourquoi et surtout dans quelles conditions un syndic peut démissionner ?

Pourquoi un syndic de copro démissionne ?

Les raisons peuvent être nombreuses.

Parfois il s’agit de la fermeture d’un établissement suite à une faillite, une revente, un non renouvellement de carte professionnelle ou tout simplement un départ à la retraite du gérant.

Mais le plus souvent il s’agit de problème un peu plus profond de la part du syndic de copro démissionnaire envers le conseil syndical ou le syndicat de copropriétaires. 

Ce genre de désagrément arrive quelques fois lors que le courant ne passe pas ou plus côté syndic ou même qu’un recours contre le syndic est en cours.

demission-syndic-copropriété
démission-syndic-copropriété

Comment le syndic peut démissionner ?

un syndic est libre de mettre fin à tout moment au contrat qui le lie avec le syndicat de copropriétaires.
Il lui suffit juste d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à l’attention d un président du conseil syndical.
Le but de ce courrier est de l’avertir de la fin du contrat en cours.

 

Attention cependant, il a une obligation de respecter un délai de 3 mois de la pat du syndic démissionnaire comme l’impose la loi du 10 juillet 1965.

Il ne peut pas partir quand bon lui semble afin de protéger les intérêts de la copro et qu’elle puisse mettre en concurrence plusieurs syndics pour en choisir un nouveau.

Quelles sont les obligations du syndic démissionnaire ?

Outre les 3 mois de préavis que le syndic de copropriété doit respecter, il n’y a pas beaucoup d’autres choses à faire.

Il devra obligatoirement, donner tous les éléments qu’il a en sa possession au nouveau syndic.
Cette liaison ne se fait pas juste par respect des données que la copro a sur les propriétaires mais surtout parce que le nouveau syndic devra en assurer sa gestion.

démission-syndic-copropriété-obligations
syndic-copropriété-démission

Que faire pour éviter qu'un autre syndic ne démissonne ?

Comme pour toutes relations, l’idéal est de tout dire au syndic.

Il est donc important pour éviter que la situation ne se reproduise d’être honnête sur les raisons de la démission de l’ancien syndic. 

Ainsi vous éviterez qu’une situation douloureuse et embêtante ne se reproduise – vous avez surement autre chose à faire qu’à gérer des situations d’urgence de recherche d’un syndic.

D’autant plus que la loi ALUR, n’impose pas au syndic démissionnaire de payer les frais de convocation pour la tenue de la prochaine Assemblé générale de copropriété.

Quoi qu’il en soit, prenez le temps de bien choisir votre syndic avant de vous engager avec lui.

Besoin d’un syndic, on est là pour ça ​👇

Champs obligatoires