Comment gérer la consommation énergétique de son immeuble ?

Gérer la consommation énergétique de son immeuble n’est pas une chose aisé.
L’accès à l’information pour les parties communes n’est peut être pas très lisibles et pour les parties privatives, il s’agit de données propres à tous les copropriétaires. Libre à chacun de les communiquer ou non. 

Cependant il y a quand même des bonnes pratiques générales à faire chez soi et votre syndic de copropriété peut aussi prendre le relais pour vous permettre de faire un audit de la situation de l’immeuble

Gérer la consommation énergétique d'un immeuble : par où commencer ?

Tout d’abord, une personne ou une entité (Conseil syndical ou syndic de coprop) seule ne pourra pas tout optimiser. 

Un immeuble se compose de parties privatives et de parties communes.

Il est très important de faire cette différence car nous regardons ici l’ensemble de l’immeuble de manière générale, le but étant de :

  • baisser sa consommation énergétique
  • baisser ses factures (privées et communes)

Couplons à ça aussi le fait de mieux consommer pour avoir un impact sur la planète et plus rien de devrait pouvoir nous arrêter. 

Gérer-consommation-énergétique-immeuble

Optimiser la consommation énergétique des parties communes

La première étape est d’avoir accès aux factures de consommation des parties communes à savoir la plupart du temps : l’électricité et le chauffage.

Ensuite il va falloir évidemment réaliser un audit de la situation actuelle afin de proposer différentes solutions. 

Chaque immeuble est différent certes mais il y a des bonnes pratiques à réaliser.

Les principales économies énergétiques d'un immeuble

Il suffit de décomposer toutes les charges de la copropriété. De manière générale, la répartition s’effectue comme cela :

  • Chauffage collectif
  • Ascenseur
  • Eclairage

Evidemment chaque immeuble est différent en termes de surface, de disposition donc il s’agit de données d’ensemble. Seul votre syndic de copropriété pourra vous aiguiller pour les démarches propres à votre immeuble.

consommation-energique-immeuble

Les petits gestes du quotidien pour réduire sa consommation énergétique

Même s’il est évidemment qu’il faut chauffer les parties communes, une baisse de 1 degré de moins correspond généralement à une baisse de 6% sur la facture énergétique du bâtiment. Et donc ça de moins à sortir de votre portefeuille pour chaque kWh d’économisé, c’est des euro qui restent sur votre compte.
L’idéal étant de mettre un minimum de 15 degrés dans les partie communes.

Pour l’ascenseur, même si c’est pratique, il est aussi conseillé de prendre les escaliers autant que faire se peut, c’est bon pour la santé. Utilisez les quand vous rentrez des courses ou que vous êtes chargés.

Pour l’éclairage, vous pouvez réduire la durée tu temps d’éclairage de quelques secondes à quelques minutes si elle est vraiment longue aujourd’hui.

Vous pouvez donc faire de grosses économies sans beaucoup d’efforts.

Faire des travaux pour réduire sa consommation énergétique

Une autre option pour faire considérablement baisser sa facture énergétique serait de faire des travaux pour améliorer l’isolation du bâtiment. 

Dans les résidences anciennes, certaines fenêtres voir portes des cours sont encore avec du simple vitrage !
Quand bien même certaines parties communes ne sont pas chauffés, autant éviter au froid dans l’immeuble.

Parmi les travaux de rigueur qui permettront à tous de pouvoir économiser en consommant moins d’énergie, il y a  : 

  • l’isolation des combles, 
  • l’isolation des menuiseries extérieures, 
  • l’isolation des murs donnant vers l’extérieur, 
  • l’isolation des sols & plafond.
Des aides de l’état existent pour pouvoir vous permettre d’accompagner cette transition écologique.

 

Attaquons nous maintenant aux parties privatives.

Découvrez FaciliCiti et optimisez vos dépenses ​👇

Champs obligatoires

Comment réduire sa propre consommation énergétique ?

Réduire les coûts de fonctionnement lié à la copropriété c’est bien, mais il est aussi préférable de pouvoir effectuer des changements chez soi.

Parmi les plus gros consommateurs nous retrouvons sans surprise le chauffage (presque 60% de la consommation à lui tout seul) et l’eau chaude (15% environ). 

Le reste est composé de l’éclairage et de l’électroménager.

Mais alors comment faire pour mieux gérer sa consommation ?

Gestes rapides pour économiser sur sa facture énergétique

Tout comme pour les parties communes, il est important de s’assurer un confort dans son chez soi, mais pas de trop chauffer non plus pour limiter sa consommation énergétique.

Le chauffage représente aussi 60% de votre consommation, il est important de ne pas trop en abuser car vous pouvez mal dormir mais aussi attraper froid plus vite lors de vos sorties.

Baisser son chauffage d’1 degré représente en moyenne 6% en mois sur la facture. donc passer de 22 degrés à 18 (température recommandé dans les chambres) vous fait économiser plus de 20%. 
N’hésitez pas à utiliser des joints sur la porte d’entrée pour éviter le froid de se faufiler chez vous et de venir donc réduire la température.

Pareil pour l’eau chaude de votre cumulus, ne consommez que peu d’eau pendant vos douches. L’eau déjà chaude restera chaude plus longtemps dans le cumulus que si elle est remplacée par de l’eau froide qu’il faut chauffer à nouveau. 

Enfin pour réduire aussi son impact énergétique, vous pouvez optez pour des ampoules à faible consommation et vous équiper de multiprises. Pourquoi laisser votre télévision, chaine hifi, console de jeu ou même Box internet en veille la journée quand vous n’êtes as là ou la nuit quand vous dormez ?

Des travaux pour réduire sa propre consommation énergétique

Les mêmes préconisations que pour les parties communes s’appliquent pour votre habitation à savoir :

  •  isolation par les combles (si vous en avez) ou du plafond : pour garder la chaleur chez vous,
  • isolation par les menuiseries extérieures : faites refaire vos fenêtres pour mettre du double ou triple vitrage (ce qui vous garantira aussi moins de pollution sonores).
  • isolation par l’intérieur des murs qui donnent vers l’extérieur : cela vous permet de garder la chaleur en rajoutant une couche d’isolant à l’intérieur de votre maison. 
Tout ces travaux ont évidemment un coût mais l’état a mis en place des dispositifs pour pouvoir permettre aux propriétaires de bénéficier d’aides ou de subventions afin de vivre dans les meilleures conditions.