Accueil > Dégât des eaux

1. Localiser la cause du sinistre

Avant d’agir, mieux vaut savoir où se situe la fuite ! Afin de savoir si le sinistre est causé par un élément dans votre logement ou s’il prend sa source dans une partie commune ou chez un voisin.
Si l’origine est en partie privative (le voisin du dessus ou d’à côté par exemple), c’est à l’occupant du logement de faire réparer la fuite et les deux voisins devront remplir ensemble un constat amiable « dégât des eaux » qu’ils adresseront à leurs assurances habitation respectives.

Si l’origine de la fuite est en partie commune c’est le syndic qui fera effectuer une recherche de fuite.

D’après la convention IRSI les frais de recherche de fuite, et les éventuelles destructions qu’elles ont engendrées, sont pris en compte dans l’enveloppe de remboursement de l’assurance habitation de la personne qui a sollicité cette recherche, donc a priori l’assurance habitation du locataire (ou du voisin occupant du logement si la fuite était chez le voisin)

2. Couper l’alimentation d’eau

Pour limiter les risques de dégradation en attendant l’intervention d’un professionnel, il est recommandé de couper l’alimentation d’eau du logement et de cesser d’utiliser les éventuels équipements/appareils concernés. Si la source du sinistre est située chez le voisin ou dans les parties communes, il faudra contacter ledit voisin, la copropriété ou le gardien. Si le voisin est absent ou le syndic de copropriété est injoignable, les pompiers peuvent être appelés pour ouvrir une porte, interrompre les écoulements.

3. Protéger ses biens matériels

Si vous êtes touché par un dégât des eaux, lorsque cela est possible, déplacez les biens (par exemple les meubles) afin de les protéger de toute dégradation supplémentaire en attendant le règlement de la situation.

4. Éponger, aérer, laisser sécher

Pour limiter les risques d’apparition de moisissures et de dégradation de la qualité de l’air, prenez le temps de sécher les équipements touchés et d’aérer votre logement.

5. Faire intervenir un plombier en urgence

En cas de grave dégât des eaux, il est opportun d’appeler un professionnel en urgence afin d’éviter une inondation ou des dégradations supplémentaires. Veillez à bien conserver les justificatifs liés à l’intervention d’un professionnel. Ils devront par la suite être transmis à votre organisme assureur.

6. Prendre des photos du sinistre

Prenez des photos du sinistre. Elles devront ensuite être transmises à l’organisme assureur au moment de la déclaration.

Tous nos articles

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux !

Nous œuvrons au quotidien pour votre bien-être

R

Disponibilité

via votre Facilitateur ou l’appli dédiée, nous sommes toujours à vos côtés

R

Proximité

être proches de vous, travailler avec des acteurs locaux, c’est la clé de la convivialité

R

Service à la carte

piochez librement parmi les services qui vous simplifient la vie

Call Now ButtonContactez-nous